CEA
AccueilLe Laser MégajouleLe programme SimulationL'installationLes expériences
Accueil/Le LMJPrésentation

Le Laser Mégajoule

Le Laser Mégajoule (LMJ) est un des outils les plus importants du programme Simulation. L’objectif du LMJ est de recréer, en laboratoire, des conditions thermodynamiques semblables à celles rencontrées lors du fonctionnement d’une arme. Il permettra de confronter les théoriciens et les concepteurs d’armes à la fusion en vraie grandeur.

Chantier d'avancement du Laser Mégajoule. Crédit CEA Hall laser. Crédit CEA LMJ - La chambre d'expériences a été mise en place en novembre 2006. Crédit CEA
A GAUCHE - Le LMJ en décembre 2008. AU CENTRE - Hall laser.
A DROITE - La chambre d'expériences du LMJ mise en place en novembre 2006. © CEA

Garantir la pertinence et la maîtrise des logiciels de calcul
simulant le fonctionnement nucléaire d’une arme

Les logiciels de calcul sont un assemblage de modèles théoriques et de données physiques (équations d’état, sections efficaces neutroniques, opacités…) valables dans des domaines spécifiques et imbriqués de façon complexe entre eux.

Le LMJ permettra de :

  • Valider les modèles fondamentaux et de vérifier qu’ils prennent bien en compte la totalité des phénomènes mis en jeu ;
  • Mettre en œuvre des expériences couplant les différents processus physiques. Les expériences les plus emblématiques concerneront la combustion d’un mélange de deutérium et de tritium.

La Fusion par confinement inertiel

Les spécifications du LMJ ont été définies afin de pouvoir réaliser des expériences de Fusion par confinement inertiel (FCI).

Certifier les nouvelles équipes de physiciens et les concepteurs d'armes

Visualisation haute résolution d’un calcul de cible laser. Crédit CEA
Visualisation haute résolution d’un calcul de cible laser. © CEA

Le LMJ est indispensable à la certification des nouvelles équipes de physiciens qui devront être capables de :

  • Concevoir une expérience pertinente permettant de valider une modélisation physique élémentaire.
  • Définir le domaine de validité d’un modèle en en vérifiant expérimentalement les limites.
  • Concevoir et réaliser des expériences intégrées.
  • Faire la démonstration de leur capacité de prévision.

Pour en savoir plus :

MàJ: 27/01/2014
|Galerie Photos |liens utiles|plan du site|mentions legales
||
||
|||
|